Qui tu es vraiment

Mieux se connaître par la méditation

 

Dans cet article tu apprendras en quoi ta réalité n’est pas LA réalité et comment, par la méditation, peux-tu apprendre à mieux te comprendre et te connaître.

 

1. Croire :

Croire

 

L’égo, cet obstacle majeur au bonheur, ce moi illusoire, ce mensonge à soi-même… Je suppose que tu en as déjà entendu parler ? Si cela te semble flou, tu peux lire mon article “Devenir soi, pourquoi” qui t’éclairera sur le sujet.

L’égo fausse la réalité, puisque l’égo est ce que nous pensons être. En effet, ce que nous pensons être n’est que le fruit d’influence extérieures, sociétales, et de notre mental.

Nous croyons que nous sommes ce que nous pensons voir, tout comme nous croyons que les autres sont ce que nous pensons voir . Par exemple, certaines personnes de ton entourage ne sont sûrement pas ce que tu penses qu’elles sont. Mais tu te dis qu’elles te montrent pourtant qu’elles sont bien comme ceci, ou comme cela ! Retiens donc cette phrase : Ce que tu penses voir n’est pas LA réalité. Nous sommes souvent épris de diverses émotions (que nous ne contrôlons pas), qui nous mènent à penser, à croire certaines choses sur nous-même ou notre entourage.

Et si je te disais que la réalité ne peut être comprise par l’esprit en action ?

Un enseignement bouddhiste que j’affectionne particulièrement évoque cela :

“Le vide est forme, la forme est vide.”

Ce que nous pensons que nous sommes est la forme, elle est changeante et transitoire. Elle varie selon les facteurs extérieurs et selon nos croyances. La réalité elle, n’apparait donc jamais telle qu’elle est, puisque notre mental est sans cesse en action.

Trouver le bonheur par notre égo ? Illusoire… N’as-tu jamais cherché le bonheur là où il n’est plus ? Nous nous crampons continuellement à ce qui a été, en voulant et en faisant tout pour qu’il dure… Mais cela est impossible… Pourquoi ? Parce que nous confondons bonheur et plaisir. Le plaisir éphémère ne peut être le bonheur durable. Rechercher constamment à revivre une émotion en s’attachant à une situation, un comportement ou une attente ne te rendra pas heureux. Ce qui a été, restera passé. Tu ne peux réécrire l’histoire en boucle…

…Mais ton égo a tant besoin de plaisir…

Pourquoi alors cherchons nous à vivre plaisir sur plaisir ? Le plaisir peut être nécessaire, comme néfaste. Il ne répond pas à une véritable nécessité, mais comble un manque. A chaque plaisir assouvit, que se passe-t-il ? Un temps de paix, de latence puis… Hop! le besoin d’un autre plaisir surgit, et ainsi de suite : le plaisir ne dure pas. Ce besoin nous provient essentiellement de notre besoin de reconnaissance.

“La reconnaissance ne peut venir de l’extérieur puisque c’est en re-connaissant qui nous sommes vraiment que nous pouvons trouver enfin la paix.” B. Lallement.

Croire, penser voir, c’est créer une réalité qui n’est pas celle dans laquelle nous vivons vraiment. Tout ceci n’est que projection de notre esprit et fruit de notre mental. Et si dans tout ça, nous en oublions de réaliser ce que nous sommes vraiment ?

“Ce qui s’élève d’un être accompli est exactement la même chose que ce qui s’élève d’un être ordinaire, ce qui diffère c’est l’attitude.” S. Rinpoché.

Comment alors voir LA réalité, et cesser d’en créer une faussée ?

 

2. Voir :

Voir, méditer

 

Tu as sûrement déjà entendu parler de la méditation. Tu sais, cet état dont tu penses hors de ta portée ? Et bien crois-moi, il n’existe aucune prédisposition à cet état, et je t’en parlerai dans mon prochain article Les attitudes fondamentales pour réussir à méditer !

Notre vraie nature ne peut pas être altérée par ce que nous pensons être, et ce que nous en faisons.

Méditer permet d’observer nos pensées, sans les juger, sans essayer de les comprendre ou d’en tirer une conclusion. Méditer permet de voir. Voir la réalité, voir ce qui est, seulement. Sans faire fonctionner notre mental, sinon nous retomberions dans le croire.

“L’honnêteté envers soi-même est sans aucun doute la chose la plus difficile à réaliser sur le chemin de l’accomplissement de soi.” Dhiravamsa

Observer, voir qui nous sommes vraiment par la méditation nous rapproche de nous-même, de notre nature profonde. Pourquoi ? Parce que nous passons du temps avec nous-même. Comment donc mieux apprendre à connaître une personne qu’en passant du temps avec elle ? C’est la même chose pour nous, mais sans vraiment en avoir conscience, nous le faisons que très rarement.

Par la méditation, tu intègreras alors ceci : Je ne suis pas ce que je crois être, je suis ce que je vois.

Cette pratique demande patience et régularité, mais elle est à la portée de tous. Consacre-toi du temps, n’aie pas peur de cela. Derrière ton apparence extérieure et tes croyances, se cache un véritable trésor : toi.  

Pour se libérer d’une chose, il faut non pas la fuir, mais la voir. Voir comment nous créons nos peurs, nos souffrances, nos croyances. Cela te permettra de t’en libérer.

 

Tu seras heureux , une fois que tu auras pris conscience que tu es ton propre bonheur.

 

je suis mon bonheur

 

                                                             Photo de Sarah Gray

N’hésite pas à laisser un commentaire, je prendrai plaisir à échanger avec toi ! Smile  Sun

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    5
    Partages
  • 5
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *